gynecoCatherine a rejoint le banc des Morues. Facile. Avec mention. Pourtant Catherine ne travaille pas dans l'arnaque de locataires et de propriétaires. Catherine est gynécologue. Oui, je vais vous raconter ma dernière visite en date chez la gynéco, première et dernière visite chez Catherine. Rien de gore, no worries, mates !

Nouvelle arrivée dans cette grande ville, il faut que je me trouve des médecins. Même si je les consulte peu, ça peut servir. Number one sur la liste : la gynette. Hop, le site de la Sécu, rubrique médecins conventionnés, dans le quartier, avec un prénom pas trop ringard, signe d'âge pas trop avancé, histoire qu'elle ait déjà entendu parler d'échographie et de pilule. Chacun sa technique et ses critères. Bingo,
Catherine Trucmuche est dans ma rue. Rendez-vous est pris pour 8h30. Panne d'oreiller, réveil difficile, j'arrive à 8h40. Je patiente 5 minutes sur le palier après avoir sonné 3 fois avant que Catherine n'ouvre enfin - pour laisser partir la cliente précédente. Accueil glacial professionnel.
- Quel est votre nom et à quelle heure avez-vous rendez-vous ?
- Bonjour madame. Nine, à 8h30, excusez-moi pour le retard.
- A 8h30 !!?? Mais il est 8h45 ! (je viens de m'excuser pour le retard, elle ne suit pas
)
- Je me suis excusée et pour une fois que ce n'est pas le médecin qui est en retard... (j'essaie d'adopter un ton léger)
- Alors là, pas de chance, avec moi vous êtes mal tombée, je suis très pointilleuse sur les horaires (son vrai nom c'est Folcoche, c'est sûr)
Ça commence bien. Dire qu'elle va s'occuper de ma foufoune, j'ai hâte.
- Bien. Quelle est la raison de votre visite ?
- Routine, juste un contrôle.
- D'accord. Donnez-moi votre dossier médical.
- Mon quoi ?
- Votre dossier médical.
- C'est-à-dire ?
- C'est-à-dire les documents que la secrétaire vous a demandé d'amener : carnet de santé, résultats de vos derniers examens, prises de sang, etc.
- La secrétaire ne m'a rien demandé d'amener...
- Si. Elle vous a dit de prendre tous ces documents puisqu'il s'agit d'une première visite
- Non, elle ne m'a rien dit de tout ça.
- Si. Elle a une consigne à l'écran lorsque c'est une première visite, c'est prévu dans son logiciel.
D'habitude face à un médecin - surtout si c'est un charmant chirurgien orthopédiste - je suis plutôt diplomate, je ne l'ouvre pas et j'acquiesce. Mais
Catherine, d'entrée, à 8h47, elle m'énerve. Sous la blouse qu'elle n'a pas, c'est une Morue. First class Morue.
- Non, je suis sûre qu'elle ne m'en a pas parlé. Mais écoutez, je suis en retard, je n'ai pas mon dossier médical. Je crois qu'on va en rester là, ok ?
Et je me lève pour partir.
Catherine se rassemble et sur un ton à peine radouci rattrape sa 2ème cliente de la journée.
- Bon, on va faire sans.
Intérieurement, je viens de me faire un grand, grand plaisir.

Questions d'usage et rapidement Catherine manque de s'étrangler : je n'ai pas d'enfants ET je n'utilise pas l'abstinence comme méthode de contraception. Catherine, dois-je comprendre que tout ce qui ne porte pas le crucifix en pendentif et n'affiche pas ses 3 enfants dans son cabinet de consultation relève de la traînée dévergondée ?? Dis-moi, il en existe encore beaucoup des comme toi ?
Ah la la... ma pauvre
Catherine... en me prédisant le début de la ménopause pour dans environ 12 ans (soit à 34 ans !) et en me faisant un cours bidon sur le DIU (t'as pas tout lu, toi, et sûrement pas Martin Winckler), tu t'es rayée de ma liste, toute seule comme une grande. En 'me' facturant cette petite comédie 75 euros, tu t'es mise sur celle de la Sécu, avec mon aide. On ne t'a pas appris à ne faire payer que les actes effectués ?
Mais, ma chère
Catherine, on se revoit la semaine prochaine, car ô bonheur, suite à quelques retards administratifs, la demande de remboursement électronique n'a pas atteint la Sécu. Et toi, en bonne Morue, tu fais la morte. Mais je vais venir la chercher ma feuille de soins et tu vas la signer ! Ensuite, c'est la Sécu qui s'occupera de ton cas et toi plus jamais du mien.

C'est dommage, car tu es peut-être super compétente techniquement, va savoir. Mais sous tes airs de Mme de Fontenay, ça ne s'est pas vu. Mais pas du tout. Et de toute façon, ça ne suffirait pas. Car vois-tu, je ne cherche pas un garagiste pour changer 2-3 pièces, mais plutôt quelqu'un de sérieux capable de faire une maintenance préventive efficace, un médecin en phase avec les gens de son époque, auprès de qui m'informer, qui ne saute pas au plafond quand on lui dit ''j'ai lu sur internet que...", qui accepte qu'on ait d'autres sources d'information que sa propre bouche et qui considère la relation soignant-soigné comme interactive, et non pas à sens unique.
Alors on s'est mutuellement peut-être un peu vite jugées, mais je ne reviendrai pas te voir (sauf pour récupérer ma feuille de soins). Adieu Catherine, et ce n'était pas la peine de faire un ulcère parce que je suis arrivée avec 10 minutes de retard. La cliente qui sortait à mon arrivée était en avance et avait rendez-vous à 8h45. Elle a pris ma place, j'ai pris la sienne. Ton planning n'a pas débordé.

NB1: le prénom a été changé mais je dénonce volontiers par mail à qui est intéressé.
NB2: vu le contexte de la consultation, j'ai volontairement utilisé 'cliente' au lieu de 'patiente'. Mes excuses auprès des médecins dont ça hérissera le poil.

Update du 15 sept : Catherine n'a pas de secrétaire, juste un standard déporté. Après moult râleries rapport au fait que si le système de la Sécu marche pas c'est pas à elle de bla bla bla, que ça prend du temps de coter des actes, que pour elle tout a bien marché, que c'est pas son boulot, bla bla bla... j'ai ma feuille de soins, avec 2 actes.